Derniers projets

Projets

Le 11 décembre 2020, nous aurions dû fêter les 10 ans du Conseil avec une grande cérémonie conviviale réunissant les personnalités qui ont marqués notre Conseil, des spectacles, et la participation de la municipalité. C’est avec regrets, que cette année, un « invité indésirable » est venu troubler la fête ! Nous sommes contraints de reporter cet anniversaire et restons motivés malgré ce « contretemps».

Quelques pages du numéro 49 du Journal communal de la Ville de Lausanne sorti le 3 décembre 2020 ont été entièrement confiées au Conseil des Jeunes pour parler de nos activités et aspirations ! Les articles sont rédigés par des membres du Conseil, âgés de 17 à 23 ans.

Le vendredi 8 décembre 2017 a eu lieu la troisième édition du Prix Jeunesse au Casino de Montbenon à Lausanne. Cette année le Conseil des Jeunes de Lausanne s'est allié avec la Commission de Jeunes du Canton de Vaud pour organiser l'événement. Le jury constitué de deux personnalités lausannoises, d'un nominé de l'édition 2016, ainsi que des délégués jeunesse de la Ville et du Canton, a choisi les gagnants des cinq catégories ainsi que le Grand Prix Jeunesse. 

Le Conseil des Jeunes a participé à l’exposition «La ville, c’est toi, c’est vous, c’est nous!» organisée par la Ville de Lausanne au Forum de l’Hôtel de Ville du 23 septembre au 10 octobre 2020. Durant ces trois semaines il a été possible d’en apprendre plus sur la démocratie locale, ainsi que sur les Conseils des enfants, le Conseil des Jeunes et le Budget participatif. Parmi d’autres démarches lausannoises, ces trois exemples tendent à soutenir les habitant·e·s souhaitant prendre part à l’organisation de leur ville et de leur quartier !

Le 25 novembre 2017 a lieu l'action "Dans la peau de 72% des Lausannoises..." afin de sensibiliser la population à la problématique du harcèlement de rue à Lausanne. Une bande-son contenant des interpellations et messages que les femmes entendent régulièrement quand elles se baladent dans l'espace public a été diffusée en boucle dans le passage de l'Hôtel de Ville et à la place de la Palud. De plus, une courte BD illustrant une situation typique de harcèlement de rue, réalisée par la dessinatrice Nidonite, était exposée.